Formations - stages

Formations PNL
Formations hypnose
Dynacom formation
09 52 04 95 14
contact@france-pnl.com
Prochaine formation PNL, cliquez ici

   jecommunique.com
Le site de la PNL et de la communication.
 
Vous avez aimé ce site.
cliquez ici

Gratuit: 
Abonnez vous à la lettre de jecommunique.com.  
Cliquez ici

PNL: revue de presse.
La PNL en francophonie
Des dizaines de pages d'informations sur la PNL, l'analyse transactionnelle, 
la communication, le management, le coaching.
Des conseils pratiques...
 

france-pnl.com

Le site de référence de la formation en
PNL

www.france-pnl.com

 
 

annuaire
professionnel

Inscription annuaire professionnel

Le livre d'or de jCC

PNL: formations

Formations 
PNL

coaching

Coaching

liens avec jecommunique.com

 

Des cd pour mieux communiquer

 

Accueil

sommaire
sommaire général
sommaire pnl
sommaire hypnose
Plan du site
 

Dynacom

Dynacom Business
jecommunique.com
france-pnl
Dynacom 
23 Square Édouard VII
Paris 75009
09 52 04 95 14 
 

Formation, coaching, un seul numéro 01    53    43    51    35

 

Chers visiteurs.
Envoyez un mail à vos amis pour leur proposer de visiter jecommunique.com

2-L-253
1-L-266

Entreprises

Formation
DIF-droit individuel
à la formation
Coaching

Particuliers:

DIF-droit individuel 
à la formation
Formations PNL
Formations hypnose
Soirées de présentation de la PNL
 
CD Audio
CD1:
Développez votre manière 
de communiquer.
CD2:
Gérez votre stress et 
accédez à vos ressources 
avec l'hypnose.
CD3:
Communication non verbale.
Ces gestes qui parlent.
CD4:  
Réussissez 
votre entretien d'embauche
CLIQUEZ ICI.
 

Les rubriques de 
jecommunique.com

La lettre
Recevez chaque mois une information sur la communication, le coaching, le développement personnel, la pnl...
Pour vous abonner
  gratuitement,  
cliquez ici
Le portail
Le portail de JCC
Une sélection de plus de 
100 sites. Presse, infos
  entreprises, travails, stages...  
Webmasteurs
échanges de liens 
La tribune
j
ecommunique.com ouvre
  ses portes aux auteurs compétents et talentueux.
Les livres
Mes livres préférés, 
ceux que je vous recommande
 

Tout sur le 
coaching

Sommaire
Accompagnement personnalisé. 
Clarifier, atteindre  vos objectifs. 
Menez  votre carrière au top. 
Résolution de problèmes.
Vous souhaitez 
me rencontrer 
pour un coaching?

cliquez ici.
Le coaching:
questions.
Qu'est-ce que le coaching?
Coaching
Que pouvez-vous en attendre?
Questions sur le coaching.
Coaching sportif.

Vous cherchez  un coach

Les coachs de  JCC

L'annuaire JCC.

Vous êtes coach.

Nous recherchons 
des coachs, 
venez nous rejoindre.

 
CD Audio
CD1:
Développez votre manière 
de communiquer.
CD2:
Gérez votre stress et 
accédez à vos ressources 
avec l'hypnose.
CD3:
Communication non verbale.
Ces gestes qui parlent.
CD4:  
Réussissez 
votre entretien d'embauche
CLIQUEZ ICI.
 
Conseils pratiques
Conseils pratiques: sommaire
Gestion du stress
Gestion du temps
Gérer une réclamation.
Entretien d'embauche.
Recrutement (employeur).
Communication
  La PNL
      Analyse transactionnelle
Le coaching
  Développement personnel.
Hypnose
       Conte sur les croyances
Métaphore: le conte du
       troisième millénaire.
Management
La motivation.
Management:
      Gestion du temps
  Management:
       Le recrutement.
Management:
      Formations.
Management:
       Acquérir du charisme.

Communication
      politique

Sommaire.
Enseignants
formateur
   Sommaire.
Communication
      médicale.
Sommaire.

    Communication

   Mieux communiquer?

     La communication assertive
J'écoute
J'observe
Les micro mouvements
Le mouvement des yeux
Les présupposés de la PNL
Lexique des termes 
de la PNL
Communication avec des
personnes difficiles. 

Le rapport. La relation

Le feedback
La flexibilité
Les questions.
Le méta modèle
Milton langage
Le saupoudrage.
Les croyances
Tri positif-tri négatif
Synchronisation
Communication: 
Référence int. 
Référence externe.
Objectifs (exploration)
Objectifs(déterminer)
Le modèle SCORE.
Clarification d'objectif.
        Orientation scolaire.
(lettre à ma nièce)
           Gestion des conflits,  
      seuil de tolérance.
     Négociation entre 2 parties
Le temps, 
la ligne du temps,
in-time through time.
 
Les suggestions
Persuasion
argumentation
      Communication pratique:
Langage positif.
 
Apprentissages 
et croyances
       Analyse transactionnelle:
États du moi
.
Analyse transactionnelle:
 les transactions
.
        Le langage métaphorique.
      Les distorsions abusives.
Persuasion

       La zone C.

     Développement personnel

Réussite professionnelle.
Les 7 croyances 
de la réussite.
Les 8 clés du succès.
Apprendre à apprendre.
Se rencontrer.
Dialoguer.
Assertiveness
Nos valeurs
Niveaux logiques

Séduction
 et 
communication.

Le couple.
Gestion du stress: 
conseils de base
Que faisons-nous de 
notre temps?
Acquérir du charisme.
Gestion du stress et PNL.
Une approche différente.
Traduction
Jecommunique.com
1er site francophone de communication et de développement personnel. Inspiré de la pnl, de l'analyse transactionnelle, de l'hypnose et des techniques de coaching et de management.
Merci de faire connaître ce site:
Des centaines de pages et d'infos pour communiquer avec talent, se sentir en cohérence avec ce que l'on est vraiment et mener à bien ses projets qu'ils soient personnels ou professionnels.
.....
...

 

La P.N.L.

Vous avez un projet de formation en PNL, vous devriez nous en parler.

Calendrier des formations PNL Tarifs des formations PNL contact@france-pnl.com 

Robert  Larsonneur 
Enseignant certifié en PNL

 

Lexique des termes de la PNL: cliquez ici

Les origines de la PNL

John Grinder  et Richard Bandler sont respectivement linguiste et mathématicien, de  plus, ils sont tous deux docteur en psychologie.

Le concept de modélisation.
Les deux hommes se rencontrent dans les années 70, ils pensent que les personnes expertes dans leur domaine ont développé un savoir faire et un savoir être qui expliquent leur excellence et ceci le plus souvent à leur insu, c’est à dire d’une manière inconsciente. L’idée motrice était de créer, à partir de ces experts, un modèle transposable, reproductible.

Ces personnes utilisent des stratégies.
La notion de stratégie est importante en PNL et nous y reviendrons. Plutôt que de s’intéresser au pourquoi, ils se sont demandés comment ils font.
S’il s’agit dans un premier temps d’observer les comportements, ils se sont très vite aperçu qu’en amont des comportements, il y avait les états internes.
Ils ont  donc observé des thérapeutes de renom  tels que Virginia Satir (Thérapies familiales), Fritz Perl (fondateur de la Gestalt thérapie), Milton Erickson, qui a revisité l’hypnose jusqu’à créer une nouvelle école : l’hypnose éricksonnienne.
D'autres  professionnels de la communication venant d'horizons divers et pas seulement thérapeutiques ont eu une influence.

Programmation Neuro-Linguistique : PNL

Le P de PNL: programmation : ce terme fait référence à l’informatique.
Depuis notre naissance et peut-être même avant, nous apprenons des choses, des manières de penser, de sentir, de ressentir et de nous comporter.
Ce que nous apprenons nous le  mémorisons,  nous évitant ainsi de tout réapprendre en permanence : nous nous programmons.
Comme nous possédons tous le même cerveau, le même  système nerveux, ce qu’une personne parvient à réaliser, une autre en est potentiellement capable.

Le L de PNLLinguistique:
Le langage  structure et reflète la façon dont nous pensons.
Un mot est un  code digital, par opposition à une représentation analogique.
Le mot table en français ne sera pas compris par un japonais, à l’inverse le dessin d’une table (représentation analogique) sera compris par tout le monde.
En tout état de cause, le langage  est le véhicule de nos expériences, de nos perceptions et de nos représentations.

La PNL est un ensemble d'outils qui permet d'apprendre, de changer, de mieux communiquer.

La PNL différencie d'une part la réalité (le monde) et d'autre part ce que nous en percevons grâce à nos cinq sens (limités), la manière dont nous filtrons ce que nous percevons et la manière dont nous nous le représentons (la carte).

 

La carte n’est pas territoire (présupposé N1 de la PNL).
La carte du monde est l’un des éléments clé de la PNL.
La carte du monde est ce que nous construisons à partir de ce que nous percevons de la réalité, c'est donc une représentation.

Les filtres.
Ce que nous percevons passe au travers de trois filtres : la généralisation, la distorsion, la sélection.
Ces filtres sont fonction d’un ensemble de critères dont l’espèce (un chien n’entend pas le même bruit qu’un homme………. , la neige n’a pas le même sens pour un esquimau et pour un agriculteur du Béarn.
La PNL insiste sur l’importance de la carte du monde.
Accepter l’autre pour mieux communiquer, c’est éviter de projeter son propre modèle du monde, accepter que l’autre possède sa propre construction et fonctionne sur la base non pas forcément de l’acceptation du modèle de l’autre mais sur la reconnaissance de l’existence de ce modèle et de cette différence.

 

Les positions de perception.
Partant de ce concept, la PNL propose un outil : les positions de perception.
Les positions de perception sont :

Position 1 - P1 : c’est moi avec mes  ressentis…
Position 2 – P2 : c'est ce que je vais explorer en me mettant en quelque sorte à la place de l’autre.
Position 3 – P3 : ce n'est ni moi, ni l’autre, mais un observateur extérieur au couple P1 – P2.
Cette position, dite méta, sera différente selon les distances par rapport à P1 – P2.

Il existe par exemple en PNL une position P4, où la personne observe P1 et P2 et également l’observateur P3.

L’intention positive.
L’exploration de la position 2 (P2) ne présente un intérêt que si nous pouvons apprendre de cette exploration.
On doit donc considérer (même si parfois cela nous semble difficile) que notre interlocuteur a une intention positive, soit à notre égard (exemple : c’est pour ton bien que j’agis ainsi) ou à son égard (s'il est agressif, c’est une façon, même inconsciente, de se protéger).

 

Présupposé n° 2 de la PNL:
Le comportement n’est pas la personne :
Nous avons parlé précédemment de l’intention positive qui conduit à un comportement.
Ce qui nous heurte, c’est le comportement qui nous semble inapproprié, à l’inverse l’intention positive (I +) est acceptable. Il n’est donc pas approprié de confondre la personne et le comportement.

Les deux se situent à deux niveaux différents.
La PNL définit six niveaux. Ce sont les niveaux logiques. 

Les niveaux logiques de la PNL (NL).

1er niveau: l’environnement.
Le premier niveau est l’environnement. C’est où et avec quoi.

2ème niveau: le comportement.
C’est ce que je fais.
Les comportements sont abordés plus haut. Ce que je fais, n’est pas ce que je suis.
Je ne peux pas définir une personne par ses actes d’où en rappel le pré-supposé n° 2 de la PNL: le comportement n’est pas la personne.

3e niveau : les capacités.
Le 3e niveau rend compte, non pas de ce que je fais, mais comment je fais.

4e niveau : les valeurs et les croyances.
J’agis, ou je n’agis pas, en fonction de ce que je crois être bien, juste ou mauvais. J’agis également en cohérence avec mes valeurs c’est à dire avec ce qui est important pour moi.

5e niveau : l’identité
C’est ce que je suis.

6e niveau : l’appartenance
J’appartiens à des systèmes et ces systèmes me contiennent ainsi que d’autres éléments avec lesquels j’ai des points communs et avec lesquels j’interagis.
J’appartiens à la communauté des hommes, au règne animal, à la planète terre… Plus simplement, j’appartiens à une association, à un syndicat, à un groupement…

 

Les métaprogrammes de la PNL
L’ensemble des métaprogrammes constitue la manière dont
- nous nous y prenons pour percevoir les choses,
- nous évaluons et organisons ce que nous percevons
- nous choisissons, nous nous motivons et agissons.


Perception.

Le VAKOe
Je peux voir (V), entendre (A), ressentir (Kinesthésique- K) ou sentir (O qui regroupe l’olfactif et le gustatif), c’est le VAKO et comme il s’agit de perception donc tourné vers l’extérieur, je le note avec un e : (VAKO)e

Perceptions spécifiques ou globales.
Ce que je perçois : je peux percevoir en premier le détail (spécifique) ou le tout (global) et de ce fait passer de l’un à l’autre, c’est ce que l’on appelle en PNL le champ de perception.

Intérêts primordiaux :
Lorsque je m’intéresse à ce qu’il y a autour de moi, je peux percevoir en premier les Gens ou les Actions,  les Lieux, les Objets ou les Infos . pour codifier, je vais noter GALIO.

Direction de l’attention.
Mes 5 sens peuvent être dirigés vers soi ou vers les autres.

Tri positif, tri négatif.
Je peux percevoir ce qui est bien : T+ ou ce qui ne va pas : T-

 
J' évalue,  j'organise, je me représente.

VAKOi

Lorsque je perçois les choses, je les évalue et je les organise, je me les représente de façon sensorielle donc avec mes 5 sens mais à l’intérieur de moi, je note donc (VAKO)i.

Associé/dissocié.
La PNL s’intéresse tout particulièrement à la manière dont je m’implique dans la représentation, il s’agit en quelque sorte de la distance que je mets entre moi et la représentation, suis-je associé ou dissocié ?

Similitude/différence.
Lorsque j’évalue une situation, est-ce que je compare ce qui est similaire ou différent ?
Lorsque par exemple je mange un nouveau fruit,  est ce que je me dis que ça ressemble à une pomme ou est que je me dis que c’est différent d’une poire ?

Présence/absence.
La PNL va également inviter à voir si la personne remarque ce qui est là ou ce qui manque.
Certaines personnes lorsqu’elles sont invitées à un buffet voient tout de suite ce qui manque, alors que d’autres voient ce qu’il y a.

Comment vit on le temps?
Certaines personnes, vivent tellement l’instant présent qu’elles en oublient le reste, on dit qu’elles sont IN TIME.
D’autres à l'inverse, ont une vision panoramique du temps, ce qu’elles font en ce moment et ce qu’elles auront à faire plus tard:  elles sont THROUGH TIME. Elles sont souvent à l’heure, alors que les personnes IN TIME ne voient pas le temps passer.

Lorsque je me détermine, est-ce que je fais référence au passé, au présent ou au futur?




La dernière catégorie de métaprogrammes que la PNL décrit sont les métaprogrammes qui vont me permettre de choisir, de me motiver ou d’agir.

Est-ce que je vais agir pour être, pour faire ou pour avoir ?

Est-ce que je vais agir pour aller vers quelque chose ou éviter quelque chose ?
Je choisis d’aller passer mes vacances à la montagne: est-ce pour aller vers les grands espaces, la marche ou pour éviter la foule du bord de mer ?

Qu'est-ce qui me motive pour agir?
- la nécessité: il faut (je me soumet à une contrainte extérieure),
- le devoir: je dois (contrainte d’origine interne),
- le plaisir: j’ai envie.

Lorsque j’agis, est-ce que je le fais en fonction  de ce que je pense  (référence interne) ou en fonction de ce que pensent  les autres  (référence externe)?

Comment est-ce que je m’engage dans l’action ?
- j’agis (proactif)
- je réagis (réactif)
- je saisi une opportunité (réceptif)
- je n’agis pas (passif).

De quelle manière je me convaincs de quelque chose, que faut-il, et combien de fois?

 

 

Lexique des termes de la PNL: cliquez ici

 

PNL et communication

 

Le rapport.
Dans toute communication, il y a le contenu et la relation.
Pour bien communiquer, je dois créer une bonne relation, en PNL on dit créer le rapport.

L’écoute.

Il n’est rien de plus efficace que d’écouter.
Ecouter vraiment, et montrer que l’on écoute, ce qui permettra de plus, d’obtenir des informations sur le modèle du monde de votre interlocuteur.

La calibration.
En PNL, on appelle la calibration le fait d’observer finement.
La calibration  permettra de se faire une idée sur la manière dont est perçu ce que l’on dit.
Si ce que la personne dit est cohérent par rapport à ce qu’elle ressent, on dit que c'est congruent.

La congruence.

Notre interlocuteur est congruent lorsque ce qu’il montre (comportement), ce qu'il ressent (état interne) est en accord avec ce qu’il dit.

La synchronisation.

si le rapport est bon, on remarque qu’il existe un certain effet miroir entre les postures et le type de langage des deux interlocuteurs.



Les différents types de langage.



Les différents types de langage.

C’est le langage de la précision.
Si une personne a un langage  flou ou abstrait, je peux par l’utilisation du questionnement du métamodèle la ramener à la précision.

Par exemple :

- Les équivalences complexes   X = Y
En quoi X prouve Y?

- Les liens de cause à effet  X entraîne Y
En quoi X entraîne Y?

- les lectures de pensée.
Lorsque je me dis que telle personne pense cela de moi, sans vérifier si c’est exact ou pas.

- Les présuppositions.

- les nominalisations.


- Les règles.
Il faut travailler pour réussir.

- Les jugements universels.
C’est mal de…

- L’origine perdue.
Lorsque quelque chose se dit sans que nous nous interrogions sur le bien fondé.

- l’information vague.
On ne me croit pas (qui ça on)…

 En résumé.
Avec le métamodèle, nous repérons, voire démasquons les interprétations abusives afin de les recadrer. (En quoi le fait que Jean ne t’a pas dit bonjour prouve qu’il est contre toi?
Est-ce que cela ne pourrait prouver autre chose?

 

A l’inverse, le Milton modèle est un langage volontairement flou et imagé.

 

 

Le Milton modèle de la PNL
Le Milton modèle est l’apport de Milton Erickson à la PNL.
Utiliser le Milton modèle, c’est permettre à l’autre de mettre sur vos mots sa propre carte du monde.
A tel point que quatre interlocuteurs différents (ou plus) peuvent comprendre de quatre manières différentes (voire opposées) ce que vous dîtes.
Le Milton modèle est utilisé avec habileté par nos hommes politiques, parfois de façon caricaturales: il s’agit alors de la fameuse langue de bois…
« Une vision large et ouverte du monde dans lequel nous vivons, conduit à une approche globale porteuse de progrès ».
Un écologiste sera en accord avec cette phrase car à quoi bon lutter contre la pollution dans un pays, si le pays voisin pollue ? Les masses d’air ou la couche d’ozone ne connaissent pas les frontières. Il s’agit là de la mondialisation de l’écologie et en même temps cette vision globale de l’écologie sera  porteuse d’une amélioration (donc d’un progrès).
A l’inverse, dans la logique industrielle et commerciale, la mondialisation c’est la libre circulation des hommes, des marchandises, des capitaux...

 

  

Lexique des termes de la PNL: cliquez ici

Le changement et la PNL.
 

Nous changeons en permanence.
Nous apprenons de nouvelles choses, nous en oublions d’autres.
Nous construisons de nouvelles croyances et nous revisitons les anciennes (un enfant révise sa croyance sur le père Noël).
Ce changement peut être aléatoire (de toute façon il l’est toujours en partie), ou requérir de la méthode.
La PNL tout en permettant le changement aléatoire, place la personne dans une attitude flexible, créative.
Elle propose une méthode de changement.

 Plaçons-nous dans le cadre d’un changement voulu. Nous dirons :
    - avant le changement, il y a la situation présente ou état présent (EP)
    - après le changement, il y aura la situation future ou situation désirée ou état désiré (ED)
    - Entre les deux, nous nous trouvons dans une situation intermédiaire (SI), instable car en mouvement (aller vers ED).

    La PNL permet d’aborder le changement de façon méthodique en explorant les trois états : EP–SI-ED. 

Voyons d’abord l’état ED.
La PNL propose les questions exploratrices de l’état présent (EP) et de l’état désiré (ED).
Qu’est-ce que je veux ?
Qu’est-ce que cela m’apporte ?
A quoi saurais-je que j’ai atteint ED ?
Y a t’il des inconvénients à avoir atteint cet objectif pour moi et pour les autres ?
C’est l’écologie.

Explorons l’état présent.
Quels sont les avantages de l’état présent?
Quels sont les inconvénients de l’état désiré?

Explorons la situation instable SI
Quels sont les avantages de SI (période de créativité forte)?
Quels sont les inconvénients de SI (période de perte de certains repères, période d’instabilité, période de fragilité…)?
C’est dans cet état que vont apparaître les ressources, ce dont on a besoin pour faire… et également les obstacles ce qui rend les choses difficiles voire parfois impossibles.

Les croyances : celles qui nous aident, celles qui nous limitent.
Certaines croyances nous empêchent de changer (je ne suis pas capable de…) ou nous aident : ce sont les croyances aidantes.
Tout comme nous avons changé de croyance concernant le Père Noël, nous pouvons changer nos croyances limitantes.

 

La PNL dispose de nombreuses techniques de changement.
- toutes les techniques sur les croyances
- travail sur la ligne du temps.
- restructuration d’histoire de vie.
- traitement des phobies.
- générateur de comportement nouveau.
- recadrage en 6 points.
- squash visuel.
- swish.
-négociation entre parties.
- dissociations simple ou double.
- destructeur de (mauvaises) décisions.
- Réimprinting
- modélisation.
- technique des mentors…
Il n’est pas possible de passer ici en revue toutes les techniques de changement.

 

L’écologie.
Un changement n’est acceptable que s’il est respectueux de ce qui est important pour nous et notre entourage. La PNL parle d’écologie et est très centrée sur cette aspect du changement.

Pont vers le futur.
C’est une manière de projeter le changement dans son futur et d’en percevoir les effets.
Cette façon de procéder peut faire apparaître des bénéfices secondaires et aussi parfois des inconvénients. Dans ce cas les inconvénients seront explorés pour y apporter des solutions.

 

CONCLUSION sur la PNL


la PNL est un outil de communication et de changement.
Elle permet de mettre en œuvre ce dont nous avons besoin pour atteindre nos objectifs de façon écologique.
La PNL nous permet, par une exploration systématique, de savoir ce qui est vraiment important pour nous (nos valeurs), c’est donc un formidable outil de connaissance de soi et de développement personnel.
Grâce à la modélisation elle offre l’opportunité d’atteindre l’excellence.
Par le respect de l’autre qu’elle véhicule (respect de la carte de l’autre) elle permet de développer une communication efficace et puissante.

Vous avez un projet de formation en PNL, vous devriez nous en parler.

Calendrier des formations PNL Tarifs des formations PNL contact@france-pnl.com 

Robert  Larsonneur 
Enseignant certifié en PNL

 
pnl Définition  de la PNL.; Vision panoramique de la PNL. ;Lexique des termes de la PNL.; La PNL. Les fondements de la PNL.  La recherche de précision ou méta modèle. Les présupposés de la PNL. Les niveaux logiques. Déterminer ses objectifs. Le modèle SCORE. La négociation entre deux parties. Tri positif/tri négatif. Référence interne/référence externe. PNL: Les distorsions abusives.    Accueil  Sommaire Plan du site La communication de jecommunique.com